La phycocyanine spiruline

Publié le : 04/10/2017 15:31:09
Catégories : Plantes Rss feed

Phycocyanine et spiruline

phycocyanine spiruline

                                       

La phycocyanine (du grec “phyco”= algue et “cyan”= bleu) est une association de protéines et de pigments qui participent à la photosynthèse et la protection de la spiruline et qui lui donnent sa couleur bleu verte.

Une étude récente a également montré que la phycocyanine augmente les niveaux de ses propres antioxydants endogènes de l’organisme (vitamine A, vitamine E et carotènes) en réduisant le stress oxydatif qui contribue aux problèmes de santé.

phycocyanine

                                                    

Aujourd’hui, en Afrique, les habitants du Lac Tchad, les Kanembous, récoltent les algues bleues du lac pour en faire des galettes appelées dihés.

phycocyanine

Ainsi la phycocyanine AFA contient également tous les caroténoïdes, dont l’alpha et le bêta-carotène, xanthophylles comme la lutéine et le lycopène et la canthaxanthine qui ont été présentés comme une protection puissante contre les maladies neuro dégénératives telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques.



Action de la phycocyanine

Le terme phycocyanine représente en réalité un groupe de plusieurs composés végétaux à l’origine de la couleur bleu cyan retrouvée dans certaines algues bleu vert microscopiques, aujourd’hui appelées cyanobactéries.

phycocyanine La phycocyanine s’est montrée très efficace pour optimiser la synthèse de ces molécules et donc favoriser le renouvellement des cellules sanguines, utile par exemple en cas d’anémie ou de traitements médicamenteux telle la chimiothérapie.



La phycocyanine semblerait pouvoir réguler la prolifération anarchique des cellules souches de globules blancs responsable de certaines formes de leucémie.

La phycocyanine concourrait à une meilleure santé cardiovasculaire.

La phycocyanine est présente dans les compléments alimentaires d’algues présentés sous forme déshydratée (comprimés de spiruline, de klamath ou de chlorella), il semblerait que la forme native, c’est-à-dire soluble en extrait fluide (par exemple de spiruline titrée en phycocyanine), offre des résultats thérapeutiques cent fois supérieurs à ceux obtenus avec les formes déshydratées.

phycocyanine

                                                                      



La phycocyanine et la santé

  1. La phycocyanine est un anti-inflammatoire : la phycocyanine forme un bouclier bloquant la fabrication de substances responsables de la douleur et de l’inflammation. Il s’agit donc d’un anti-inflammatoire sans effets indésirables pour l’estomac ou pour le bien-être cardio-vasculaire.

  2. La phycocyanine détixifie des métaux lourds puisqu’elle contribue à diminuer très efficacement la toxicité des produits chimiques. Il est conseillé de l'associer systématiquement en cas de prises de produits chimiques. Les polysaccharides de la spiruline et la phycocyanine ont la capacité de fixer les toxiques et de les chasser de l'organisme, ce qui évitera qu’ils se déposent dans les tissus et perturbent leur fonctionnement.

  3. La phycocyanine a des actions cardio-vasculaire : la phycocyanine contribue au bien-être cardio-vasculaire. Elle est anti-cholestérol, elle a une action anticoagulante et sa puissante activité anti-oxydante s’oppose aux lésions des artères.

  4. La phycocyanine est conseillée en cas de faiblesse ou excès du système de défenses naturelles passager ou permanent. Associée à Immunovie , elle apportera protection en cas de système de défenses naturelles auto-agressif.

  5. La phycocyanine est un puissant anti-oxydant, beaucoup plus puissant que la vitamine E ou C (20 fois plus importante que la vitamine C).
     
  6. La phycocyanine renforce la fonction de certains organes : la phycocyanine est très bénéfique au fonctionnement de la plus grosse glande de l'organisme car elle est détoxifiante et hépatoprotectrice. Elle agit également comme une protection des deux organes filtres contre la toxicité du mercure et de certaines substances chimiques.

  7. La phycocyanine est également conseillée en cas de fatigue, de manque de fer, ou de récupération après des efforts physiques intensifs.

Cultiver de la spiruline

La spiruline peut se cultiver à peu près partout sur Terre, même au Groenland et vous-même, si vous vous en donnez les moyens (la productivité sera plus faible qu’à l’équateur).

Un aquarium, une baignoire, une piscine, une serre et un bassin, une production commerciale, quelque soit l’échelle, il existe des solutions adaptées à vos besoins.

Les facteurs essentiels dans la production (schéma "equitalgue")

culture phycocyanine

                                                                     

1.1. le milieu liquide (ou milieu de culture)

Il s’agit d’une solution de sels minéraux dans de l’eau. Ce liquide doit apporter à la spiruline tous les éléments chimiques qui lui sont nécessaires. Le pH du milieu de culture (c’est-à-dire son degré d’alcalinité) doit être compris entre 8.0 et 11. Il existe différentes recettes de milieu de culture pour la spiruline. Nous n’indiquerons ici que l’un des plus " confortables ", il garanti au mieux la facilité d’une culture, même si ce n’est de loin pas le meilleur marché (recette : ch.3 et table 1).

1.2. La température

La température du liquide de culture influence directement la vitesse de croissance de la spiruline: bien qu’assez résistante au froid (jusqu’à 3-5°C au dessus de zéro), la spiruline ne commence à croître d’une manière appréciable qu’au dessus de 20°C. La vitesse de croissance est maximale vers 35-37°C. Au delà de cette température, on risque rapidement une destruction de la culture (qui survient à coup sûr après quelques heures au delà de 43- 44°C). Notez que de brusques variations de température sont néfastes.

1.3. La lumière

Un très forte lumière (plein soleil) peut être dangereuse dans les cas suivants:

    sur une culture froide (moins de 14-15°C), surtout si brusque illumination
    sur une culture très chaude, car échauffement supplémentaire
    sur une culture très diluée (Secchi de plus de 6 cm, voir ch. 4.)
    sur une culture en difficulté (suite à un accident)

Par contre, une culture en bonnes conditions de concentration et de température pourra être exposée avec profit à un maximum de lumière naturelle. On réduit volontairement la luminosité par ombrage si l’on désire freiner la croissance de la spiruline (ch.9), ou si l’on se trouve dans l’un des quatre cas précédents.

1.4. Spiruline (5)L’agitation

Il est impératif d’agiter, au moins occasionnellement (2-4 fois par jour), une culture de spiruline. On favorise ainsi une dispersion homogène de la spiruline dans le liquide, et son exposition à la lumière. Une agitation trop violente endommage la spiruline (fragments visibles au microscope) et provoque l’apparition de mousse. Certaines pompes centrifuges, ainsi que les chutes d’eau avec éclaboussures, sont spécialement néfastes. Le module proposé assure l’agitation continue de la culture par une petite pompe électrique (voir ch.2.). Pour de petits volumes de culture (moins de 100 litres), une agitation continue par injection d’air peut être réalisée au moyen d’un petit compresseur pour aquarium. Cette dernière méthode est très pratique pour la conservation d’une culture de secours

Partager ce contenu