Nutrilab Endométriose

Publié le : 12/09/2017 11:01:38
Catégories : Laboratoires Rss feed , Produits Rss feed

Compléments alimentaires Nutri endo 1 et Nutri endo 2

logo nutrilablogo nutrilablogo nutrilab

NUTRI ENDO : Une approche naturelle et efficace.

Endométriose, une maladie à ne pas négliger...

La base de l'efficacité :

Le pack duo

NUTRI-ENDO1 et NUTRI-ENDO 2

nutrilab nutri endoprotocole nutrilab

Nutri Endo soigne l'endométriose

* Le pack Nutri Endo est désormais remboursé par toutes les mutuelles qui prennent

en charge le remboursement des compléments alimentaires ou des thérapies naturelles.

Infinie Santé vous informe des caractéristiques de :
NUTRI ENDO 1 et 2

Écoutez attentivement cette vidéo...

nutri endo

La femme est confrontée à ces épreuves qui entravent sérieusement son bien-être et son épanouissement.

Très efficace contre les règles douloureuses et les maux de ventre induits.

Sans effets secondaires, cette formule d'oligo-métaux a été spécialement conçue et développée afin d'apporter une réponse à tous les stades d'endométriose..

Nutri Endo soigne l'endométriose

nutrilab

Le zinc et le manganèse sont deux minéraux qui jouent un rôle essentiel dans la limitation des facteurs qui favorisent l’endométriose.

L’endométriose et le cuivre, une association à gérer finement. Calcium et magnésium, les «indispensables» dans la lutte contre l’endométriose.

Pourrait-on traiter l'endométriose avec ces simples nutriments ?

Le laboratoire Nutri Lab a mis au point une combinaison de nutriments, en associant les macros et oligo-éléments essentiels qui permettent de combattre les facteurs favorisant l’endométriose.

Ce complément a d'abord été testé sur une dizaine de patientes, puis il a fait l'objet d'une étude observationnelle menée par des gynécologues.

Au vu des résultats, le laboratoire a lancé en fin d'année dernière, à la manière des grands laboratoires pharmaceutiques, une étude clinique menée au niveau international en double aveugle contre placebo et rassemblant des gynécologues de renommée internationale.

Des complexes d'oligo-métaux "mini dosés"

C'est précisément l'étude de la déviation des courants vitaux dans l'organisme qui a permis de mettre au point des complexes d'oligo-métaux qui suivant l'ordre dans lequel ils sont pris délivrent une information de régulation.

Les oligo-métaux en dilution infinitésimale ont un impact sur l'organisme ; cet impact n'est pas lié à leur masse mais à leur information. En fait, leur action induit une transformation : dans ce cas, le métal agit comme une "information".

nutrilab etude clinique

Endométriose : Une étude clinique qui parle d'elle-même

Une étude observationnelle du protocole Nutri Endo a été faite en 2014 et rapporte des résultats qui vont donner un réel espoir à toutes les femmes souffrant d’endométriose.

27 gynécologues, répartis sur tout le territoire français, ont participé à cette étude sur des patientes âgée de 25 à 52 ans.

L’étude a été faite sur la base du score AFSr (American Society Fertility), sorte d’échelle de Richter de la sévérité de l’endométriose. T1 indique une endométriose minime, T2 modérée, T3 est le stade d’endométriose moyenne et T4 d’endométriose sévère.

Pour les stades 1 :

100% des douleurs (moyennes et forts) ont disparu après 30 jours de prise du protocole Nutri Endo.

Pour les stades 2 :

100% de réduction des douleurs a été constaté après un mois de prise et 100% de disparition des douleurs après 60 jours de prise.

Pour les stades 3 :

100% des douleurs (moyennes et fortes) ont disparu après 30 jours de prise.

Pour les stades 4 :

chez 76% des patientes, une réduction de près de 50% des douleurs après 30 jours de prise a été constatée et un taux de 100% de disparition des douleurs après 60 jours et 90 jours de prise.

Des résultats indubitables pour les stades les plus sévères

L’étude a rapporté des observations particulièrement saisissantes chez les patientes atteintes d’une endométriose stade 4.

     nutri endo 1 et 2                    pack 6 mois

En plaçant les consommateurs et leurs partenaires de santé au cœur de leurs préoccupations, les Laboratoires Nutrilab s’engagent à garantir la sécurité et la qualité de leurs produits.

Produits conformes à la directive européenne 2002/46

Produits conformes à la réglementation FDA CFR21 (USA)

Norme Iso 9001/2008

Fabrication Française

Nutri Endo soigne l'endométriose

100% de nos produits sont fabriqués en France. Les Laboratoires Nutrilab assurent la qualité de leurs produits depuis le contrôle des matières premières au conditionnement du produit fini jusqu'au consommateur.

Notre engagement qualité

Afin de garantir à nos clients des produits répondant à un niveau de qualité supérieure, nous mettons en place au sein du Laboratoire des procédures strictes et rigoureuses à chaque étape depuis la conception jusqu’à la commercialisation.

Cet engagement se traduit par :

La sélection de matières premières essentiellement d’origine naturelle dont l’innocuité a été parfaitement démontrée.

La réalisation de nombreux contrôles à tous les stades de la fabrication et la maîtrise de la traçabilité.

Le respect de la réglementation française et européenne.

Biodisponibilité

La biodisponibilité d'un oligo-élément (comme celle d'une vitamine) lui est conférée par la capacité d'assimilation de l'organisme. Celle-ci dépend du transport et de la compétition qui s'activent pendant l'absorption, en rapport avec d'autres éléments. La présence d'un oligo-métal dans un complément nutritionnel n'est pas le garant de sa biodisponibilité.

De nombreux compléments nutritionnels contiennent des oligo-éléments difficilement assimilables.

Un produit lyophilisé, par exemple, perd une partie de ses propriétés nutritionnelles après l'élimination de l'eau qui lie les molécules. Uniquement soucieux de tirer la quintessence d'un aliment, on se débarrasse de certains constituants, considérés comme inutiles : en réalité, on dissocie des co-facteurs nécessaires à la reconnaissance et à l'assimilation de l'aliment par l'organisme. Les huîtres sont naturellement riches en oligo-éléments mais cela ne signifie pas que, lorsqu'elles sont lyophilisées, elles contiennent forcément des oligo-éléments assimilables.

Les Oligo-métaux

Deux minéraux essentiels dans la régulation des facteurs de l’endométriose

Le zinc et le manganèse sont deux minéraux qui jouent un rôle essentiel dans la limitation des facteurs qui favorisent l’endométriose. En effet :

L’endométriose est liée aux œstrogènes : Le zinc participe à une meilleure synthèse des hormones limitant, entre autre, une production accrue d’œstrogènes. C’est justement cette production trop importante d’œstrogènes qui favorise la croissance et le développement de l’endométriose.

L’endométriose se caractérise par une prolifération continue : Le manganèse agit sur la prolifération des cellules endométriales en réduisant le stress oxydatif. Son action antioxydante va diminuer les implants endométriosiques, ainsi que les effets inflammatoires locaux.

L’endométriose induit une résistance à la mort cellulaire : L’apoptose, ou mort cellulaire programmée, est régulée par le zinc car il agit sur les protéines engagées dans la régulation de l’apoptose.

Quant au manganèse, il limite les perturbations de la fonction immunitaire. Or, l’apoptose est la base des maladies auto-immunes.

L’endométriose possède un pouvoir métastasique : Le zinc va limiter les propriétés invasives des lésions endométriques, qui sont liées en partie à leur capacité à sécréter en continu les métalloprotéinases.

L’endométriose entraîne l’infertilité : Dans une étude faite en 2013, un lien entre la fertilité et le zinc a été clairement établi. Il protège les follicules des risques d’oxydation, augmentant ainsi leur fertilité.

Nutri Endo soigne l'endométriose

L’endométriose et le cuivre, une association à gérer finement

Le cuivre se trouve en quantité infime, mais essentielle, dans le sang et dans les autres tissus au niveau du cytoplasme, du noyau et des mitochondries de la cellule. Il est donc indispensable au métabolisme cellulaire où il concourt, en tant que cofacteur, dans un grand nombre d’enzymes. Or, une étude menée chez 72 femmes, dont 31 au stade III/IV d’endométriose et 41 femmes contrôlées, a démontré que le cuivre (et le fer) jouent un rôle dans l’endométriose. Les taux de cuivre sont effectivement significativement plus élevés chez les patientes souffrant d’endométriose. Un excès de cuivre peut, par ailleurs, favoriser l'angiogenèse (la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins à partir d’un réseau capillaire existant), un processus fortement impliqué dans l'inflammation et dans le développement de l’endométriose. L’augmentation du Vascular endithelial growth factor (VEGF) est le facteur angiogénique principal de l’endométriose. Moduler le taux de cuivre permet de réguler le VEGF.

Calcium et magnésium, les « indispensables »dans la lutte contre l’endométriose

Ces deux minéraux jouent un rôle essentiel dans le bon fonctionnement et l’équilibre de notre organisme. De façon générale, on peut dire que partout où le calcium joue un rôle dans la contraction, le magnésium agit pour faciliter la relaxation. Tous deux participent à de nombreux processus enzymatiques.

Le magnésium est le stabilisateur des différents compartiments cellulaires (noyau, mitochondries etc…), il fixe le calcium et contrôle puis régule son entrée dans la cellule et les liquides intracellulaires. C'est aussi un anti-stress naturel, sa présence est donc essentielle au bon fonctionnement des muscles, des artères et des cellules nerveuses.

Le calcium est, lui,indispensable à la coagulation du sang, à la perméabilité des membranes cellulaires, au maintien de la pression sanguine et aux contractions musculaires. Son action anti-inflammatoire permet de soulager les douleurs liées à l’endométriose.

Partager ce contenu