Ferrilo et l'hyperferritinémie.

Publié le : 11/09/2017 16:26:50
Catégories : Produits Rss feed

FERRILO - 1 x pilulier 60 gélules - ferrilow - laboSP

ferrilo

Hyperferritinémie : Ferrilo est une solution efficace et fiable contre l'hyperferritinémie. Cette solution consiste dans la prise d'agents cytoprotecteurs, antioxydants, anti-inflammatoires et antidiabétiques. Ferrilow regroupe un ensemble de plantes riches en tanins capables de chélater le fer et de combattre l'oxydation des tissus de l'organisme.

Permet de réduire ferriténémie dans les cas indiqués dans ce tableau :

ferrilo

ferrilo

Raisons du choix des composants:

Camellia Sinensis

Camellia Sinensis

Certainement la plante la plus intéressante car on y trouve entre autres la catéchine, aussi connue sous le nom de gallate d'épigallocatechine. C'est l'un des antioxydants les plus puissants, il s'oppose au vieillissement cellulaire et contre les effets d'un excès de fer.

Son action tanique chélate le fer ; il existe ainsi une anémie des buveurs de thé due à cette chélation qui empêche la résorption du fer alimentaire.

En outre il exerce une action amaigrissante ce qui diminue les autres risques vasculaires comme le cholestérol ou la glycémie trop élevée.

Hamamelis virginiana

Hamamelis virginiana

 Les feuilles et l'écorce de cette plante renferment environ dix pour cent de tanins, des substances auxquelles on attribue les effets astringents, anti-inflammatoires et hémostatiques de la plante : proanthocyanidines, catéchines et, notamment, l'hamamélitanine. Son action antiinflammatoire et sur les parois vasculaires en fait une plante de choix dans le traitement des troubles liés à l'hyperférritinémie.

Pycnogénol

Le pycnogénol est un extrait d'écorce de pin maritime des landes. Il contient plus de 90% de proanthocyanidines, dont le rôle dans les processus inflammatoires est dû à une biodisponibilité importante associée à une grande affinité pour le collagène. C'est l'un des antioxydants les plus puissants qui existent, sa puissance équivaut à celle du camellia sinensis.

Rosmarinus officinalis

Rosmarinus officinalis

Le romarin est riche en huile essentielle, en tanins et en acide rosmarinique. La combinaison de l'action antioxydante de l'acide rosmarinique, de certains flavonoïdes (diosmine) et des tanins en fait une plante précieuse dans le traitement de l'infammation. À cet effet s'ajoute une action cholérétique et cholagogue favorisant la digestion.

Tanins

tanins

Les tanins sont des substances d'origine organique que l'on trouve dans pratiquement toutes les parties (feuilles, racines, écorces) de la plupart des végétaux, les pépins de raisins sont très chargés en tanins.

Les tanins sont des dérivés de l'acide gallique et d'autres acides polyphénoliques. Ces composés font précipiter le fer dans l'intestin et empêchent sa résorption dans l'organisme. Ils ont également une action antioxydante et de « rajeunissement de la cellule » justifiant d'ailleurs les propriétés du vin pris en quantité modérée (protection cardiovasculaire)

Partager ce contenu