CoQ10 - vertus

Publié le : 10/10/2017 18:27:00
Catégories : Plantes Rss feed , Thérapies Rss feed

Q10, C'EST QUOI ?

Coenzyme Q10 ou le Q10

La coenzyme Q10 ,Q10, CoQ10 est aussi connu sous l'appellation « ubiquinone » (ubi étant la contraction d' »ubiquitaire » signifiant « partout »). Le coenzyme Q10 est une substance proche d'une vitamine possédant un rôle crucial dans le métabolisme énergétique cellulaire.

foie antioxydant coenzyme Q10

Q10 est un composé naturel fabriqué surtout par notre foie et trouvé dans toutes les cellules du corps. C'est pour cette raison que son autre nom est ubiquinon. Il est bien connu pour ses effets antioxydants car il est capable de régénérer les autres antioxydants (comme la vitamine C ou E, les caroténoides…) lorsqu’ils se sont fait attaquer par des radicaux libres.

Nous fabriquons moins de coenzyme Q10 avec l’âge.

Cependant, si l’ubiquinone est produite naturellement par notre corps, sa production baisse avec le temps, un peu comme la plupart de nos hormones. Le taux baisserait de 25% vers 50 ans et de plus de 60% vers 80 ans.

Le Q10 soutient activement la conversion des lipides, des glucides, des protéines et de l'alcool en ATP (adenosine triphosphate), une molécule qui stocke l'énergie sous une forme chimique.


Lorsqu'une cellule a besoin d'énergie, elle fend la molécule d'ATP libérant ainsi l'énergie contenue.

ATP energie coenzyme Q10

                                                                        

ORIGINES

La Coenzyme Q10 (ou le Q10) a été découverte et isolée en 1957 aux USA, et ce sont les Japonais qui en ont découvert les propriétés thérapeutiques au début des années 1960 après avoir observé que les personnes ayant des problèmes cardiovasculaires présentaient de faibles taux de coenzyme Q10.

Au Japon la coenzyme Q10 est homologuée depuis 1974 pour le traitement de l'insuffisance cardiaque congestive, des millions de patients en prennent quotidiennement.

coenzyme Q10

C'est également le cas en Europe, en Russie et d'autres pays.

Dans les années 1960, on a également découvert que les malades atteints de divers cancers (sein, poumon, prostate, pancréas, côlon, rein, etc.) avaient généralement des taux de coenzyme Q10 anormalement bas. Les suppléments de CoQ10 connaissent, depuis cette découverte, un certain succès auprès des patients atteints d’un cancer ou des personnes à risque.

INDICATIONS


coenzyme Q10

                                      

Traite l’insuffisance cardiaque légère à modérée (traitement adjuvant) :


L’emploi de la coenzyme Q10 comme adjuvant aux traitements classiques pour soigner l’insuffisance cardiaque fait partie des protocoles de traitement courants au Japon et dans certains pays d’Europe.
Les auteurs d’une méta-analyse publiée en 2006 se sont penchés sur 11 essais cliniques. Tout en reconnaissant que la plupart des essais ont porté sur un nombre restreint de sujets, ils ont conclu que la coenzyme Q10 a un effet bénéfique chez les patients souffrant d’insuffisance cardiaque congestive.

coenzyme Q10

                                        

Réduit l’hypertension (effet modéré, traitement adjuvant) :

Les auteurs d’une méta-analyse publiée en 2007 ont scruté 12 essais cliniques (362 sujets en tout). Ils ont conclu que, chez des patients souffrant d’hypertension, la CoQ10 peut réduire la pression systolique de 17 mmHg et la pression diastolique de 10 mmHg sans effet indésirable notable.


coenzyme Q10

                                        

Améliore les performances physiques :

En raison de son action bienfaisante sur le coeur et sur les muscles en général,
on a supposé que la coenzyme Q10 pouvait faciliter l’effort musculaire et cardiovasculaire (effet ergogénique).

coenzyme Q10

                                                   

Permet d'accompagner les personnes diabétiques :

La prise de gélules de coenzyme Q10 permet de diminuer le taux de glucose dans le sang et aider à gérer l'hypertension chez les personnes atteintes de diabète. Par précaution, il est préférable d'en parler à votre médecin.

coenzyme Q10

                               

Q10 et le cholestérol :

Enfin, plusieurs études sérieuses semblent indiquer que, lors de traitement contre l’excès de cholestérol par des statines,l’administration simultanée de coenzyme Q10 pourrait améliorer l’efficacité du traitement.

 Le cholestérol et la coenzyme Q10 sont tous les deux produits naturellement dans le foie et partagent les même processus biochimiques. Par conséquent, en réduisant la synthèse du cholestérol (via des statines, par exemple) on bloque aussi la production decoenzyme Q10.

La supplémentation en coenzyme Q10 des personnes prenant des statines est donc indispensable. Une alternative naturelle aux statines est la levure de riz rouge, qui doit toujours être accompagnée par une supplémentation en CoQ10.


coenzyme Q10

                                                     

Réduit la toxicité de certains traitements anticancer :

Certains médicaments contre le cancer, les anthracyclines notamment, ont des effets néfastes sur le coeur. Des essais sur les animaux et des études cliniques préliminaires indiquent que la coenzyme Q10 (de 30 mg à 240 mg par jour) pourrait avoir un effet protecteur contre ces effets toxiques.
Dans les années 1970, le Dr. Folkers a suivi un cours de six patients atteints de cancer, qui prenaient de la coenzyme Q10 pour insuffisance cardiaque congestive. Quatre d’entre eux avaient un cancer du poumon, et deux avaient un cancer du sein. Les six rémissions de ces cas de cancer sont dûes à un traitement à la coenzyme Q10 . Folkers persuada l’un de ses bailleurs de fonds, qui avait développé un carcinome « terminal » à petites cellules, avec métastases généralisées dans le poumon, d’essayer la coenzyme Q10. Son oncologue lui avait donné moins d’un an à vivre. Après un an d’utilisation de la coenzyme Q10 , il n’avait plus aucun signe de métastases, et il était toujours en vie 15 ans plus tard ! Le seul traitement qu’il a reçu était la coenzyme Q10. Le Dr. Folkers, décédé en 1998, a recommandé l’utilisation de 500 mg de CoQ10 par jour, chez les patients atteints de tumeurs malignes.

Q10 et le cholestérol : Enfin, plusieurs études sérieuses semblent indiquer que, lors de traitement contre l’excès de cholestérol par des statines, l’administration simultanée de coenzyme Q10 pourrait améliorer l’efficacité du traitement.

                                                 

Réduit le vieillissement cutané :

Les niveaux de coenzyme Q10 diminuant avec l’âge, un complément de coenzyme Q10 permet de lutter contre les effets du vieillissement cutané : rides et fragilité de la peau.

Les chercheurs ont trouvé une chute importante de la fonction mitochondriale des cellules superficielles de la peau (kératinocytes) provenant de biopsies de peau de donneurs âgés comparativement à celles de sujets plus jeunes.
La CoQ10 a permis de corriger cette différence et reste, avec les extraits de pin des Landes, l’antioxydant de choix pour lutter contre les effets de l’âge au niveau de la peau.



                                                     

Parodontose :

Les taux de coenzyme Q10 dans les gencives saines sont supérieurs à ceux trouvés dans des gencives abîmées.
Les études montrent que la prise orale de coenzyme Q10 (en capsules) peut augmenter ces taux.
Stimulant immunitaire, anti-infectieux, antioxydant, régénérateur de la flore et des tissus buccaux, la coenzyme Q10 est utilisée depuis plus de 10 ans pour traiter la parodontite, notamment au Japon. De nombreuses études confirment d’ailleurs sa redoutable efficacité.
Il convient de l'utiliser conjointement en interne et en application locale, à de la poudre de perle pour régénérer votre tissu osseux si besoin.
Le brossage et l'application des produits de la gamme GINGINAT aide à maintenir l'équilibre naturel des microorganismes (bactéries) présents dans la bouche, ce qui permet de conserver des gencives saines et de réparer les gencives abîmées.

coenzyme Q10
Antioxydant :


Le coenzyme Q10 est également un puissant antioxydant. Il permet de contrer les radicaux libres et s'utilise dans tous les problèmes reliés à l'action néfaste de ces radicaux. On reconnaît de plus en plus son intérêt dans la prévention du cancer. Des études ont en effet montré que les personnes atteintes de cancer présentent souvent un faible taux de COENZYME Q10 dans le sang.

PRECAUTIONS :

Les femmes enceintes ou celles qui allaitent doivent s’abstenir de prendre de la coenzyme Q10. Les personnes qui prennent des médicaments anticoagulants doivent être prudentes, car cette substance pourrait diminuer l'efficacité de leur traitement.
la coenzyme Q10 est très mal absorbée par l'intestin

Les personnes diabétiques de type 2 doivent surveiller leur glycémie, car des hypoglycémies ont été observées chez ces patients.


Les éventuels effets indésirables de cette substance sont des nausées et des diarrhées car la coenzyme Q10 est très mal absorbée par l'intestin (moins de 40 % de la dose ingérée), ce qui en limite l'usage.


Chez Infinie Santé nous vous proposons de nombreux produits composés de Coenzyme Q10.



Partager ce contenu