Votre Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Taxes
0,00 € Total

Commander

Produits déjà vus

colissimo

Livraison gratuite

85,00€

Nos marques

Nouveautés

Toutes les nouveautés

    SANURAL Traitement contre les infections urinaires - Botavie

    Infections urinaires sévères. 
    Toutes cystites. 
    Infections urinaires bactériennes. 
    Infections urinaires inflammatoires. 

    SanUral - San Ural BOTAVIE

    Pilulier de 90 gélules de 375 mg

     
     


    Utiliser toujours nos produits sur l'avis d'un professionnel de santé.

    Plus de détails sur ce produit...

    74,88 €

    SanUral

    Clients "PRIVILÈGE" : 67,39 €

     

     

    Action de sanural:

     

    il est urgent d’intervenir dès les premiers symptômes (sensations de brûlures),  par son action antibactérienne et anti-inflammatoire, sanural permet d’assainir les voies urinaires et d’éviter la prolifération de germes dans l’appareil urinaire.

    Certaines des plantes qui le composent ont également une action anti-inflammatoire et astringente prépondérante.

     

     

    Mode d'emploi :

     

    En traitement : faire une cure de 3 à 6 gélules par jour (une ou deux gélules aux repas) pendant un mois.

     

    En prévention : pour les personnes sujettes à ces infections, prendre 2 gélules par jour (aux repas) pendant un mois.

     

    Dans les cas d’infection grave (température dépassant 39°, douleurs aux reins, sang dans les urines) augmenter la posologie et faites-vous suivre par votre médecin. l’examen cytobactériologique permet éventuellement d’identifier le type de bactéries en cause. les femmes enceintes doivent impérativement consulter leur médecin.

     

    Composition du produit - infinie SantéComposition :

     

    1. Apium graveolens,
    2. Vicia sativa,
    3. Peganum harmala,
    4. Anacyclus pyrethrum, 
    5. Gummi Arabicum
     

    – Gélules végétales
     



    Gélules BOTAVIE en Pullulane

    La matière première de la gélule de Pullulane Botavie est un polysaccharide naturel produit par fermentation à partir d’un amidon de qualité alimentaire en utilisant une souche d’Aureobasidium pullulans :

        Sans transformation, ni modification chimique.
        Issu d’un procédé de fermentation naturel, sans OGM et non pathogène, utilisant des extraits de plantes.
        Déjà bien connu et utilisé par l’industrie Pharmaceutique et Agroalimentaire.
        Le pullulan a été déclaré par les Autorités Européennes compétentes comme une matière première non nocive, non allergène, et donc sans risque pour la santé.

    Les gélules en Pullulane Botavie sont garanties sans adjuvants et sans tensio-actifs, sans gluten, sans colorants ni agents de conservation, d’origine végétale et non OGM, et sans dioxyde de titane.

    Pour finir, et ce n'est pas un de ses moindres avantages, le Pullulane a un effet "barrière" à l’air 250 fois supérieur aux gélules HPMC (Hypromellose) ce qui a pour effet de mieux protédger le produit encapsulé de l'oxydation.

     

    L'appareil urinaire - quelques notions

    L’appareil urinaire se compose des reins, des uretères, de la vessie et de l’urètre. l’urine est produite à partir du sang filtré par les reins. les uretères sont des tubes qui acheminent l’urine vers la vessie d’où elle sera évacuée grâce à un canal de sortie appelé urètre.

    défenses naturelles des voies urinaires : normalement, l'urine est stérile. elle contient 96% d’eau, des sels et des composants organiques mais est exempte de micro-organismes (microbe, champignon, virus). pour maintenir cet état, le système urinaire possède de nombreuses défenses :

    • Les cellules immunitaires de la paroi de la vessie et des substances antibactériennes.
    • La forme des uretères et de la vessie qui empêche le retour de l’urine vers les reins.
    • L'acidité de l'urine (ph < 5,5) (due aux sécrétions prostatique chez l’homme et à l’activité des oestrogènes chez la femme) inhibe la croissance des bactéries.
    • Les mictions permettent d’expulser les bactéries et rendent plus difficile leur ascension vers la vessie et les reins.

    Pour cette raison, le défaut de boissons, qui a pour effets des mictions espacées est un facteur qui favorise la survenue de cystites.

    Certains germes se multiplient très rapidement dans l'urine jusqu’à atteindre rapidement plusieurs centaines de milliers et peuvent déclencher une inflammation aiguë de la vessie.

     

    Les infections urinaires :

    une infection urinaire survient quand un micro-organisme, habituellement une bactérie provenant du tube digestif, pénètre dans l’urètre puis dans la vessie, commence à se multiplier et peut remonter jusqu’aux reins. l’infection se propage toujours de bas en haut; plus l’infection se situe à un niveau anatomiquement élevé plus elle est grave.

    La plupart des infections sont liées à un type de microbe, escherichia coli (e. coli), qui vit normalement dans le côlon. Mais d'autres microbes peuvent être en cause: protéus, staphylocoque, streptocoque, klebsielle, etc
     

    on peut distinguer :

    • Les infections sans fièvre gênantes mais bénignes, avec sensations de brûlures à la miction, “envies” répétées
    • l’urétrite, limitée à l'urètre
    • La cystite limitée à la vessie

    Les infections accompagnées de fièvres ou douleurs lombaires unilatérales évoquant une colique néphrétique, de nausées ou vomissements, d’émission d'urines troubles et foncées. la fièvre est liée au passage du microbe dans le sang.

     

    Le risque étant l’aggravation de l’infection et la septicémie.

    • La pyélonéphrite aiguë, touchant les reins
    • La prostatite aiguë, touchant la prostate,
    • l’orchite, l’épididymite, touchant les testicules,
    • Les infections dites compliquées qui surviennent après une intervention,  introduction d’une sonde.

     

    En cas d’obstruction : adénome de la prostate, anomalie anatomique, calcul (la formation de calculs résulte de la consommation excessive de viande, de sel et de sucres raffinés) ; dans un contexte particulier (le diabète ; le sucre s’accumulant dans l’urine peut faciliter l’infection).

     

    Les infections urinaires - les causes :

    Elles diffèrent selon qu’il s’agit de l’homme ou de la femme.

    chez la femme l’infection urinaire est favorisée par :

    1. La faible longueur de l'urètre (3 cm) : la proximité entre l’orifice externe de l’urètre et l’anus facilite l’accès de l’urètre aux bactéries intestinales provenant du rectum.
    2. Les rapports sexuels car le frottement au niveau du méat urinaire lors des rapports favorisent l'entrée des microbes dans l’urètre et la vessie.
    3. La ménopause car durant cette période l'acidité vaginale protectrice faiblit du fait de la diminution des oestrogènes.
    4. Les prolapsus (descente d’organes) de l’utérus et de la vessie car ils entraînent une mauvaise vidange de la vessie et favorisent ainsi l'infection.
    5. La grossesse du fait des transformations physiologiques qu’elle entraine, favorise également la mauvaise vidange de la vessie et les infections : compression des uretères par l’utérus gravide d’une part et dilatation de la voie excrétrice qui oblige la vessie à prendre une position plus abdominale que pelvienne, d’autre part.
    6. l’usage de spermicides et l’excès d’hygiène (douches vaginales, savons trop agressifs…) car ils modifient la flore bactérienne et affaiblissent les défenses naturelles.

     

    Chez l’homme la longueur de l'urètre (20cm) et les sécrétions prostatiques acides (au rôle anti-bactérien) expliquent en partie la rareté des infections chez l'homme jeune.

    Chez l'homme plus âgé, la diminution de ces sécrétions, l'augmentation du volume prostatique et surtout la mauvaise vidange vésicale liée à l'obstacle prostatique favorise les infections génito-urinaires.

    Entre 20 et 50 ans les infections sont 50 fois plus fréquentes chez la femme, après 50 ans le ratio tombe à 3 pour 1.

     

     

    infection urinaire,cystite,sang dans les urines,infection urinaire femme,infection urinaire homme,bandelette urinaire,fuite urinaire,symptome infection urinaire,infection urinaire traitement,infection