Votre Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Votre Panier Commander

Produits déjà vus

Nos marques

logo blog Le blog et nos articles

colissimo
Livraison gratuite
en Poste ou relais PickUp
à partir de

85,00€

Un renseignement, une posologie

ou un paiement par téléphone..

telephone

   

03.51.00.17.83

PAYEZ EN 3 ou 4  FOIS
respectivement à partir
de 200 et 500€

Nouveautés

Toutes les nouveautés

    ÉCHINACÉE SUC - Salus

    ÉCHINACÉE SUC - Salus

    Stimule les défenses naturelles.

    Prévient des infections des voies respiratoires.

    Prévient de la grippe ou réduit ses symptômes

    Déduit la durée d'un rhume.

    Booste l'organisme et le système immunitaire.

    Contenance : 200ml à ajouter à un jus de fruit ou dans un peu d'eau

    Plus de détails sur ce produit...

    11,36 €

    echinasalus

    Clients "PRIVILÈGE" : 10,46 €

    echinacée SUC - Salus

    info conseilsCe qu'il faut savoir :

    Dans les grandes plaines américaines, les Amérindiens les consommaient pour soulager les infections des voies respiratoires et les morsures de serpent.

    Aujourd’hui, les recherches leur reconnaissent un usage de traitement d’appoint des infections des voies respiratoires et des voies urinaires. Elles sont aussi un allié pour prévenir le rhume.


    Il est important de prendre l'échinacée dès les premiers signes d'une infection des voies respiratoires supérieures (rhume, sinusite, laryngite, etc.).

    Composants :

    • Suc naturel d'échinacée (Echinacea purpurea / partie aérienne) tiré de la plante fraîche issue de l’agriculture biologique.

    posologiePosologie :

    2 fois par jour avant les repas, 5 ml dans de l’eau ou du jus de fruits.

    posologieContre-indication  :

    Les personnes souffrant d'asthme ou d'allergies sont plus susceptibles que les autres d'être allergiques à l'échinacée26. Les personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées (ou composées, famille de la marguerite) sont susceptibles de souffrir d'allergie à l'échinacée.

    La Commission E et l’ESCOP recommandent de ne pas prendre d'échinacée pendant plus de 8 semaines. En fait, des experts croient que si on stimule le système immunitaire de façon prolongée, celui-ci pourrait soit s'épuiser, soit devenir tolérant à cette stimulation, ce qui pourrait le rendre moins efficace devant un virus

    La Commission E, l’ESCOP et l’OMS recommandent d'éviter l'échinacée en cas de maladie systémique comme le sida et la tuberculose, et de maladies auto-immunes (sclérose en plaques, collagénose, lupus, etc.) à cause de l'effet possible de la plante sur le système immunitaire.